LE PASSSEUR

LE PASSSEUR

Professeur Bernard Herzog - Médecine et Thérapies du Futur Connaissances et recherches pour améliorer Votre Santé et Votre Vie


Suite des pouvoirs du verbe : L'Eau transporte les messages : C'est le Facteur

Publié par Bernard Herzog sur 20 Novembre 2012, 09:55am

Catégories : #Le Thérapeute

L’EAU TRANSPORTE LES MESSAGES : C’EST LE FACTEUR

 

Notre corps est composé à 60-70 % d’eau selon l’âge, toutes les réactions biochimiques cellulaires ne peuvent se dérouler qu’en phase aqueuse pour assurer notre physiologie, c’est dire l’importance de notre alimentation en eau d’une extrême pureté.

Notre ami, Jacques Benveniste, dès 1988, a prouvé l’existence de la mémoire de l’eau, travaux repris et confirmés par la suite par Mr. Montagnié. Certes, cela n’a pas plu à la communauté scientifique, ou

comme dans le reste de la population, chacun a une opinion sur un domaine qu’il ignore. Les carotages effectués dans les glaces arctiques et antarctiques nous permettent de connaître les climats des siècles, voire des millénaires passés, les cristaux de glace gardant une mémoire des variations climatiques… cela est par contre communément admis.

 

Il y a plus de quarante ans, Louis-Claude Vincent m’avait appris que les flocons de neige avaient des formes cristallines différentes selon les endroits où ils tombaient. Ces formes géométriques étant, selon lui, caractéristiques des lieux, des émissions telluriques du sol. C’est au Dr Masaru Emoto (japonais), que revient le mérite d’avoir photographié des cristaux de glace au microscope, en 1993.

Les structures sont superbes si l’eau est pure, s’il s’agit d’une eau de haute montagne. Des structures sont déformées si les eaux ont reçu de l’eau de javel (chlore) ou si elles sont polluées. Les images qu’il a fait paraître dans Les messages cachés de l’eau (Edition Guy Trédaniel) sont très éloquentes [2].

Si on expose de l’eau à des vibrations musicales classiques, par exemple, ou à des chants, les cristaux  obtenus sont magnifiques, gracieux, riches en détails. Inversement, si l’eau est exposée à des musiques violentes, stridentes, les cristaux sont déformés, décomposés.

Le pouvoir des mots a également été étudié par Masaru Emoto sous forme d’écrits et de suggestions mentales. Les idées positives donnent des images superbes, et les idées négatives sont destructrices, induisent des formes cristallines déformées, fractionnées.

L’anglais Scheldrake a évoqué l’existence de champs morphogéniques qui conditionnent l’apparition de ces structures cristallines. L’eau a la capacité de reproduire les informations reçues soit par vibrations sonores, soit par émissions de la pensée.

4448181803_9c6b5b5479.jpgLes bouddhistes et diverses écoles spirituelles en connaissaient l’usage sous formes de mantras ou du chant grégorien.

Emoto relate une expérience effectuée avec deux bols de riz identiques : à l’un, on lui dit « merci », à l’autre, on le qualifie d’« idiot ». Les graines du premier se développent normalement ; dans le second, on observe un pourrissement. On peut donc créer des champs de violence, des champs de destructions, sous forme de fractures, ou inversement, des champs de sérénité et d’amour, des unions harmonieuses et unitaires. Emoto relate aussi une expérience effectuée au lac Biwa, au Japon, où 350 personnes se

sont groupées autour d’un sage de 97 ans, Mr Shioya. Chaque année, ce lac était envahi d’algues  putrides. Or, en 1999, le champ collectif de ces personnes centrées autour d’un sage a empêché les algues nauséabondes d’apparaître.

Les méthodes d’action de la pensée sont spécialement développées dans l’île Java et de Bali, notamment dans les écoles de Panca-Silat. Les défenseurs du Kraton, c'est-à-dire de la ville intérieure où vit le sultan, représentant de Dieu sur Terre, dans la mythologie islamique javanaise, ont développé ces méthodes pour pouvoir lutter contre un nombre important d’envahisseurs, afin de protéger leur régime. Ces méthodes sont également pratiquées au Japon. A Java, 400 000 personnes, notamment des haut-gradés de l’armée, s’exercent à ces émissions de la pensée. Une démonstration à notre intention a été spécialement faite à Yogyakarta. Un sujet agressif, spécialement solide vient avec des intentions très agressives et s’élance vers vous. Il reçoit un choc violent en retour, à quelques mètres, car il se heurte à un mur invisible de l’interdit créé précisément par les défenseurs du Kraton. Le choc est très douloureux, chacun peut s’exercer pour en vérifier l’existence. Une fois par an, les adeptes du Panca- Silat se réunissent le long de la plage de Parangritis, la plage sacrée des Javanais, de la région de Yogyakarta. Ils renvoient au large les vagues pour démontrer l’action de la pensée sur la matière. Cette démonstration est unique dans l’année.

8023398853_5b86c08929.jpgMesure des champs énergétiques

 

Dans notre société matérialiste où tout est raisonné en notions de masse, de poids. La notion d’énergie est difficilement intégrée car elle relève de la physique, une discipline qui semble faire frémir la plupart des sujets.

Cependant la notion des champs d’énergie du corps humain était connue déjà il y a 18 000 ans chez les Hindouistes sous la forme précise des chakras.

Depuis quelques décennies, les scientifiques occidentaux se sont intéressés à ces notions essentiellement Voll, Schmidt et Phlaum. Leurs travaux ont été utilisés pour la recherche spatiale russe afin de vérifier l’état fonctionnel de l’organisme humain. À la suite d’une maladie invalidante d’un cosmonaute, les autorités soviétiques avaient dû suspendre le vol de façon prématurée.

Le magnétomètre Squid est capable de détecter des champs bio-magnétiques de très faible amplitude, associés aux activités physiologiques du corps.

La bio-physique a montré que les cellules vivantes émettaient des courants électro bio-magnétiques.

Les premières découvertes en sciences fondamentales relèvent des travaux des prix Nobel N.G. Basov, et A.N. Prokhorov, académicien soviétique, ainsi que de N.D. Dévyatkov et S.P. Sitko, professeur de physique. Ces bio physiciens russes ont redécouvert les notions millénaires de la médecine orientale hindouiste. Des instruments ont été élaborés utilisant les plus récentes technologies, le diagnostic express par ordinateur (AMSAT) permet d’évaluer l’état physiologique d’une personne en quelques minutes, les informations provenant à la fois des méridiens d’acupuncture, des zones réflexe du corps.

Ces bilans permettent d’évaluer non seulement l’état momentané mais de voir l’évolution des situations physiologiques, notamment des fonctions organiques, tissulaires et musculaires.

Un appareil informatisé spécialisé en contrôle d’organes a été élaboré sous le nom de Physioscan.

L’interface fonctionne par l’intermédiaire de collecteurs présents répartis sur un casque, et d’un rayon laser dirigé vers le front. L’appareil n’utilise aucun autre raccordement à la peau du sujet. Ce dispositif  permet de mesurer l’énergie d’un organe avant, et immédiatement après une thérapie, par exemple, utilisation d’un remède homéopathique, de l’acupuncture, etc. Il est basé sur l’analyse spectrale des vortex des champs magnétiques dans les organismes biologiques. C’est un prolongement des travaux de R. Voll qui avait découvert et élaboré en Allemagne un système d’électro contrôle sur les points d’acupuncture du corps humain. Nous n’utiliserons pas cette méthodologie mais l’appareillage modifié par Maarek et Brunschwig, commercialisé aux USA sous le nom de E.I.S. (electro interstitiel scann).

 

Electrosomatogramme

 

Généralités

A partir de six électrodes, le système mesure la concentration ionique de l’interstitium intercellulaire de l’organisme humain exploré. Il évalue, à l’aide d’algorithmes mathématiques, le pH, la ppO2, la ppCO2 et la réserve bicarbonate au travers de vingt-deux volumes de l’organisme. Les résultats

obtenus sont présentés sous une forme graphique et en images de reconstitution.

Il s’agit d’une méthode électroanalytique (Cf. DEA d’Electrochimie) utilisant l’équation de Cottrell :

I = nFACo

I = Intensité

FACo et π = Constantes

n = Surface de l’électrode

D = La diffusion soit la concentration ionique

 

En cherchant à calculer la teneur en eau du corps humain, Thomasset (Lyon, 1962) puis Nyboer (USA, 1970) ont démontré qu’un faible courant continu (de 1,5 V) appliqué sur la peau permet d’analyser les liquides extracellulaires (Interstitium et plasma). Ce sont les précurseurs de l’impédancemétrie bioélectrique.

La fonction des zones sur les images de reconstitution est visualisée par une échelle de couleurs utilisée en tomographie à Emission de Positions (TEP) : le bleu pour l’hypofonctionnement ; le jaune, voire le rouge, pour l’hyperfonctionnement. Des logiciels appropriés aux différentes pathologies ont été élaborés à partir de milliers de cas avec étude statistique des moyennes et des écarts-types des diverses populations selon l’âge, le poids, les diagnostics, etc. La nature très riche des données fournies par le système capteur analyseur est l’objet d’application systématique des nouvelles méthodes de data-scanning.

 

Code de l’Échelle des pH mesurés

Alcalose grave

Alcalose faible

pH normal

Acidose légère

Acidose grave

 

 

2 Extraits du livre de Masaru Emoto « Les messages cachés de l’eau » et « Le pouvoir guérisseur de l’eau » Ed. Guy Trédaniel.

 

« Les mots possèdent leurs propres et uniques fréquences vibratoires et nous avons déjà vu comment leur énergie influence l’univers. Les paroles qui sortent de votre bouche détiennent un pouvoir qui va influencer le monde entier. On peut aller jusqu’à dire que les mots qui nous enseignent sur la nature sont les véritables mos du Créateur.»

 

 

-------------------- à suivre :

NOTIONS SUR LELECTROSOMATOGRAMME

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents