LE PASSSEUR

LE PASSSEUR

Professeur Bernard Herzog - Médecine et Thérapies du Futur Connaissances et recherches pour améliorer Votre Santé et Votre Vie


Comment réduire une acidose ? (sang artériel)

Publié par Bernard Herzog sur 9 Juin 2013, 17:05pm

Catégories : #Médecine

12254097073kGlM3Comment réduire une acidose ? (sang artériel)

 

L’acidose est de plus en plus importante avec l’âge. Il en résulte une foule d’ennuis par exemple : ostéoarticulaires.

L’acidose fait le lit des cancers aussi il est bond de la réduire.

 

Jus de choux frais = très bon antioxydant (surtout les petits choux)

-         cas sévère : 1 bol par jour maximum

-         cas léger : 1/3 bol par jour maximum

-         cas intermédiaire : 2/3 bol par jour maximum

 

Jus de certains fruits : plus il a eu du soleil plus le jus est riche

-         l’avocat reconstitue – la noix de coco : bon apport protéinique mais non antioxydant

-         les lychees : bons contre les champignons avec l’essence de lavande

 

Pour l’acidose générale : mélange de jus de pommes et de poires ou de pêches selon la saison

-         le jus de la pastèque est bon par l’appareil digestif

-         pour la reconstitution hépatique : extrait de jus de mangue

 

Les fruits de grenadier sont excellents contre l’acidose intestinale, le tiers inférieur du corps (prostate…) et la circulation

-         en cas de paralysie vésiculaire donner 100ml

-         en cas de terrain concernant le tiers inférieur du corps < PH à redresser : 30 à 50 ml

 

Jus de racines d’angélique et de pissenlits non traités

Prendre le soir de préférence en cure de 10 jours par mois au départ puis une cure par saison dès que l’état s’est amélioré.

 

Pour les parties supérieures du corps = les légumes : les choux, les céleris, les salades vertes sont à conseillés

 

Pour le rein : poireau ou cresson en jus :

pas plus de 2 à 3 par jour de tisanes d’anis étoilé qui est plus efficace encore que les queues de cerises

 

 

Pour l’alcalose

 

Jus de pêche ou de poire

Ajouter des jus de fanes de carottes non souillées et non traitées. Il est toxique tel quel mais dans le mélange ce poison est rendu inoffensif et il va neutraliser tous les phosphates C’est le vrai traitement des enfants violents que nos amis suisses appellent « phosphates » et non les amphétamines, l’antidote aux troubles consécutifs aux excès de phosphates dans l’alimentation.

 

Conclusion :

-         il faut d’abord nettoyer

-         si on obtient une modification d’1/10 de PH ou 0,10 cela suffit

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents